En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualité du Lycée,Ouverture Européenne, culturelle.

Rentrée 2020, module visite du quartier pour les classes de seconde

Par admin jean-lurcat, publié le mardi 22 septembre 2020 09:01 - Mis à jour le vendredi 25 septembre 2020 09:56
TONY GARNIER 6.jpeg
Visite d’une heure par classe avec guide ,au sein des murs du Musée Urbain Tony Garnier, pour découvrir le quartier, un musée et un architecte.

 

Les élèves des 10 classes entrantes au lycée professionnel ont été accueillies selon un planning fractionné en modules pour découvrir le lycée, les filières, les modalités de travail, les périodes en entreprise, et le quartier qui les entourent. 

Pour ce module découverte du quartier, ils sont ainsi allés à pied jusqu’à la médiathèque du Bachut, la maison de la danse, et les différents gymnases où ils se rendront sur  l ‘année scolaire.

Ensuite chaque classe a bénéficié d’une visite guidée offerte par l’établissement : une heure par classe avec guide au sein des murs du musée urbain Tony Garnier dans le  8ème, pour découvrir le quartier, un musée et un architecte Tony Garnier, qui a façonné notre ville.

Daniel, élève de 3ème PM écrit ainsi : » Cette visite du musée Tony Garnier m’a appris de nouvelles choses : c’est un musée urbain, en plein air, et pas seulement des habitations ; j’ai appris aussi que le maire de LYON, Edouard Herriot avait été maire pendant 52 ans de 1905 à 1959. J’ai beaucoup aimé les décorations et les pergolas. »

Rymès, élève de 3ème PM, rédige son commentaire comme suit : «  Pour la visite du musée Tony Garnier, j’ai bien aimé les dessins, les peintures sur les immeubles. »

Keren, élève de 3ème conclut : «  J’ai beaucoup aimé les peintures sur les murs des immeubles , mais surtout la dernière que nous avons vue car elle représente tout ce qui s’est passé dans ce quartier d’avant Tony Garnier à nos jours. Le moment que j’ai le plus apprécié est quand le guide nous racontait l’histoire du quartier et de la construction des immeubles, le lien entre Tony Garnier et le maire de Lyon, Edouard Herriot. Le seul mauvais côté est que nous avons beaucoup marché, on était tous un peu fatigués. Sinon j’ai beaucoup apprécié la visite. »